Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 28/01/2017

Myopathies inflammatoires : de l’utilité de la rééducation

La rééducation fonctionnelle au cours des myopathies inflammatoires non seulement n’aggrave pas l’inflammation, mais semble apporter une amélioration fonctionnelle.

La rééducation a longtemps été déconseillée dans les myopathies inflammatoires de peur d’aggraver l’inflammation musculaire. Dans un article publié en novembre 2016, l’équipe du Département de médecine interne et immunologie clinique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) fait le point sur cette question en s’appuyant sur la trentaine d’études médico-scientifiques publiées depuis 1993 sur le sujet (cinq essais contrôlés, randomisés, quatre essais contrôlés non randomisés, quinze études de cohorte et sept études de cas).

Toutes ces études concluent à l’absence de dangerosité de l’exercice au cours des myopathies inflammatoires (y compris lorsqu’elles sont en phase active), notamment du fait de l’absence d’augmentation du taux sanguin de créatine kinase. Certaines études montrent une amélioration de l’endurance, de la force musculaire et/ou de la fatigabilité.
Selon les études, le travail musculaire était aérobie (endurance), anaérobie (résistance) ou mixte. Un essai randomisé d’une supplémentation en créatine associée à un travail en résistance modéré en double aveugle contre placebo a mis en évidence une amélioration significative de la fonction musculaire tant en résistance qu’en endurance.

Les auteurs recommandent l’association systématique de la rééducation aux traitements médicamenteux proposés aux personnes atteintes de myopathie inflammatoire, y compris en phase active. Si la rééducation peut réduire l’activité de la maladie, améliorer les performances musculaires et contribuer à une meilleure qualité de vie, des études restent à mener pour mieux définir les protocoles de rééducation les plus appropriés (durée, intensité, fréquence...) ou encore l’intérêt d’une supplémentation en créatine.

Source

Intérêt de la rééducation fonctionnelle au cours des myopathies inflammatoires.
Moyon Q., Benveniste O.
Rev Med Interne., 2016 (Nov).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 30/04/2017
Filtrer par date