Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 15/10/2021

Rappel de vaccin contre la Covid-19 : qui est concerné et comment procéder ?

Pour renforcer la protection contre la Covid-19 et ses formes graves, un rappel de vaccination est recommandé pour certains malades neuromusculaires et professionnels à leur contact.

Une nouvelle campagne de vaccination (3e dose, voire 4e pour certains) a débuté en septembre 2021.

Dans un premier temps, elle concerne les mêmes personnes que celles prioritaires pour les deux premières doses de vaccin en début d’année 2021 en raison de leur profession, de leur âge ou de leur état de santé, auxquelles s'ajoutent certains adolescents à partir de l'âge de 12 ans. 

 

Pour qui ? 

À ce stade, les malades neuromusculaires concernés sont les adultes et les adolescents à risque de forme grave de Covid-19 car :

  •  atteints d’une maladie auto-immune systémique rare (myasthénie, myosite…) sous traitement prolongée par corticoïdes à forte dose ou recevant ou qui vont recevoir des médicaments immunosuppresseurs ou du rituximab 
  •  ou atteints d’une myopathie associée à une insuffisance respiratoire (CVF < 70%) ou à une insuffisance cardiaque
  • ou âgés de 65 ans et plus, 
  • ou vaccinés avec le vaccin Janssen.

Un rappel est également recommandé chez tout adulte (plus de 18 ans) proche d’une personne immunodéprimée.

Sont également concernés ceux dont l’activité les expose à un risque accru de contracter la Covid-19 et qui sont au contact de personnes vulnérables, à risque de forme grave :

  • les professionnels de santé (médecin, chirurgien-dentiste, pharmacien, infirmier, kinésithérapeute, psychologue…),
  • l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social,
  • les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables,
  • les professionnels du transport sanitaire,
  • les pompiers.

En pratique 

• Le rappel doit être réalisé 6 mois ou plus après la dernière injection. Le délai peut être plus court dans deux situations : après un vaccin Janssen (4 semaines après, ou le plus rapidement possible) et en cas de forte immunodépression (sur avis médical entre 3 et 6 mois après la dernière injection).

• Quel que soit le type de vaccin utilisé pour les injections précédentes, le rappel doit être fait avec un vaccin à ARN messager, c’est-à-dire Pfizer ou Moderna. Il peut être différent ou non de celui reçu auparavant : une personne qui a eu deux doses de vaccin anti-Covid Pfizer peut par exemple bénéficier d’un rappel avec le vaccin Pfizer ou Moderna. Il n’y a pas de recommandation particulière en faveur d’un vaccin ARNm différent ou identique à celui utilisé pour les deux premières injections.

• Il revient à la personne qui doit se faire vacciner de prendre rendez-vous pour son rappel, selon les mêmes modalités que pour les doses précédentes et dans un lieu qui peut être différent. Il peut s’agir d’un centre de vaccination, d’un établissement de soins, du cabinet d’un médecin (généraliste, spécialiste, du travail), d’une pharmacie ou encore d’un cabinet infirmier .

• Lorsque la campagne de vaccination contre la grippe aura débuté en France, la Haute Autorité de Santé recommande de recevoir alors de façon concomittente le rappel de vaccin contre la Covid-19 et le vaccin contre la grippe saisonnière.  

Pour en savoir plus

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à contacter votre Service régional ou la ligne Accueil Famille de l’AFM-Téléthon au 0 800 35 36 37 

Vaccination Covid-19 et maladies neuromusculaires, vos questions nos réponses

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 21/10/2021
Filtrer par date