Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 09 69 36 37 47 (Appel non surtaxé)

Un entrepôt de données de santé, c'est quoi ?

Publié le

Né en novembre 2023, l’Entrepôt de l’AFM-Téléthon collecte et héberge de façon ultrasécurisée les données de santé de personnes atteintes de maladies neuromusculaires. L’objectif ? Favoriser les projets de recherche et l’émergence de thérapies au bénéfice des patients. 

Qu’est-ce qu’une donnée de santé ?

Toute information relative à l’état de santé physique ou mentale d’une personne est une donnée de santé. Les antécédents de maladies ou d’interventions chirurgicales, le résultat d’un test génétique, d’une biopsie musculaire ou d’un scanner, les mesures de force musculaire, les traitements prescrits, les réponses du patient à un questionnaire de santé ou encore les comptes-rendus d’hospitalisation en font partie.

Elles peuvent provenir du système de santé (médecin, pharmacien, hôpital…) mais aussi d’autres sources, par exemple une application qui suit le poids et l’activité physique. 

Un statut bien particulier
Les données de santé sont personnelles et particulièrement sensibles. Elles bénéficient d’une réglementation spécifique qui impose une protection renforcée pour leur stockage et leur utilisation.

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement.
Pour accéder à ce contenu, vous devez modifier vos préférences et accepter au moins l'un des services suivants : ou
Modifier mes préférences

Pourquoi avoir créé un entrepôt de données ?

L’AFM-Téléthon développe et finance depuis plusieurs années des bases de données de santé sur des maladies ou des familles de maladies neuromusculaires (gamma-sarcoglycanopathie, calpaïnopathies, myopathies de Becker et de Duchenne…) ou sur des thèmes en lien avec ces maladies, par exemple les atteintes du cœur.  

Ces différents outils de collecte de données, thématiques, possèdent une infrastructure et des règles de fonctionnement homogènes. 

Un enjeu primordial

L’analyse des données collectées fait progresser les connaissances sur les différentes maladies neuromusculaires et contribue au développement de nouveaux traitements. Répertorier les personnes atteintes en France d’une maladie donnée, au sein d’une base de données, facilite également leur recrutement pour les essais cliniques. Tous ces progrès essentiels ciblent un objectif-clé de l’AFM-Téléthon : guérir les maladies neuromusculaires et réduire le handicap qu’elles génèrent.

En 2023, l’AFM-Téléthon a créé un entrepôt de données de santé pour stocker l’ensemble des données thématiques collectées dans une infrastructure informatique unique. Elle permet leur réutilisation dans des projets de recherche en lien avec les maladies neuromusculaires. 

infographie entrepôt de données de santé

L’Entrepôt de l’AFM-Téléthon contient les résultats des examens cliniques et complémentaires (données médicales et génétiques) collectés dans le cadre du suivi des patients, mais également : 

  • les réponses des malades aux auto-questionnaires sur leurs conditions et qualité de vie,
  • un suivi des traitements innovants de maladies neuromusculaires,
  • des données identifiantes (stockées séparément des données de santé), afin de pouvoir le cas échéant contacter les patients pour leur proposer de participer à des études et des essais cliniques, 
  • des données sur la situation sociale (situation maritale, formations, emploi…), afin d’évaluer l’impact de la maladie.
L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement.
Pour accéder à ce contenu, vous devez modifier vos préférences et accepter au moins l'un des services suivants : ou
Modifier mes préférences

Pour quels projets sont utilisées les données ?

Pour décupler les connaissances sur les maladies neuromusculaires
Des chercheurs dûment autorisés analysent des données de l’Entrepôt AFM-Téléthon afin de mieux comprendre les maladies neuromusculaires, mettre au point de nouveaux traitements, suivre ou améliorer l’efficacité des traitements innovants, prévenir ou compenser le handicap.

Bon à savoir 
- Les chercheurs accèdent aux seules données nécessaires à leur projet de recherche. 
- Les données dont ils ont besoin sont mises à leur disposition pour la durée du projet de recherche dans un espace de travail interne à l’Entrepôt, spécifique au projet concerné et étanche. 
- Ils ne peuvent pas transférer les données en dehors de l’Entrepôt.
- Les résultats de la recherche sont toujours rendues anonymes avant d’être exportées de l’Entrepôt.

Pour certains travaux de recherche, les données de l’Entrepôt de l’AFM-Téléthon pourront être couplées de façon ponctuelle avec celles d’autres entrepôts européens (notamment dans le cadre du Health data hub ou du réseau Euro-NMD) afin de mener des études de plus grande ampleur, une opportunité précieuse pour des maladies rares dont certaines ne touchent que quelques personnes en France.

Les équipes de l’AFM-Téléthon mènent également des études descriptives sur les données de l’Entrepôt, dont les résultats sont utiles aux acteurs de la recherche et aux professionnels de santé.

Pour faciliter le développement de nouveaux traitements

Les personnes atteintes de maladie neuromusculaire dont les données sont intégrées à l’Entrepôt peuvent être contactées pour participer à un essai clinique. 
 

Qui fait quoi ? 

1.    Saisir les données dans chaque outil de collecte thématique

  • Informations médicales : un attaché de recherche clinique (ARC) mandaté par l’AFM-Téléthon ou le médecin référent du patient saisit, dans l’outil de collecte sécurisé, les données de suivi issues des consultations dans un centre expert en maladies neuromusculaires.
  • Informations génétiques : un généticien ou un ARC spécifiquement formé enregistre les résultats des analyses génétiques sur un espace dédié.
  • Auto-questionnaires périodiques : les réponses du patient sont saisies par l’ARC ou par le patient lui-même via un compte sécurisé, sur un autre espace dédié.

2. Intégrer les données dans le cœur de l’Entrepôt (data warehouse)
Les administrateurs de l’Entrepôt extraient à intervalles réguliers les données destinées à être versées dans le cœur de l’Entrepôt. 

3. Autoriser les projets de recherche

Le Comité scientifique et éthique de chaque outil de collecte concernée étudie les demandes d’accès aux données par des équipes de recherche et leur accorde, ou non, une autorisation. 

À noter
Un représentant de malades de l’AFM-Téléthon siège au Comité scientifique et éthique.

4. Héberger les données et gérer les accès 

Comme l’exige la loi, un prestataire certifié hébergeur de données de santé (EpiConcept) développe les outils de collecte thématiques, en collaboration avec l’AFM-Téléthon, héberge les données de l’Entrepôt sur ses serveurs informatiques localisés en France, gère le système d’accès sécurisé aux données et les espaces de travail dédiés aux projets de recherche. 

5. Piloter l’Entrepôt

Des responsables scientifiques des outils de collecte, de représentants de l’AFM-Téléthon et des représentants des malades composent le Comité de pilotage stratégique de l’Entrepôt.
Son rôle ? Fixer la stratégie et les grands objectifs scientifiques de l’Entrepôt, dans l’intérêt des malades, s’assurer de son bon fonctionnement, tenir à jour une liste des données de l’Entrepôt et réévaluer leur pertinence de façon régulière.

Comment savoir si mes données sont réutilisées ? 

La rubrique "Notre entrepôt de données de santé" du site de l’AFM-Téléthon comporte une page d’information pour chaque outil de collecte thématique. Cette page liste et détaille les projets de recherche menés à partir des données. Elle est actualisée au fil de l’eau. Le site afm-telethon.fr publie également de façon régulière les résultats des recherches conduites à partir des données de l’Entrepôt.

Vous pouvez également en parler avec le médecin référent, en charge du suivi pour la maladie neuromusculaire. 

infographie du cycle de vie des données dans l'entrepôt

20 ans, c’est la durée maximum de conservation des données dans l’Entrepôt AFM-Téléthon, à comp-ter de leur collecte. Au-delà elles sont détruites ou anonymisées, une action irréversible après laquelle il devient impossible de les relier à une personne en particulier.

Comment sont protégées les données de l’Entrepôt ? 

Des droits d’accès ultra-sécurisés : seul un nombre limité de catégories de personnes (médecins référents, généticiens, attachés de recherche clinique…) peuvent accéder aux données, et à chacune de ces catégories correspond un champ limité de consultations et d’actions possibles (lecture seule, saisie, modification …).

Des données codées : les serveurs de stockage des données sont chiffrés, pour empêcher toute consultation par une personne non autorisée.

Une identité très brouillée : les informations qui permettent d’identifier un patient (nom, prénom…) sont remplacées par d’autres identifiants, par exemple des numéros (pseudonymisation). Seules certaines personnes (administrateurs, médecins, ARCs…) peuvent retrouver l’identité du patient, par exemple pour lui proposer de participer à un essai clinique. Les données mises à la disposition des chercheurs sont également pseudonymisées.

Un coffre-fort très compartimenté : il existe un cloisonnement virtuel entre chaque outil de collecte thématique et l’Entrepôt, ainsi qu’entre l’espace de travail dédié à chaque projet de recherche et le reste de l’Entrepôt.

Des entrées tracées : Toute personne qui accède aux données laisse une trace, enregistrée et détaillée.

Un gage de protection maximale  
L’Entrepôt AFM-Téléthon bénéficie depuis le 5/10/2023 d’une autorisation délivrée par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), laquelle a examiné de très près l’ensemble du projet et notamment les mesures de sécurité mises en œuvre. 

Quels sont vos droits sur vos données ? 

Vos droits sont garantis par le Règlement général sur la protection des données (RGPD), que l’AFM-Téléthon applique à la lettre. 

Un cadre protecteur encore mal connu
•    22% des Français n’ont jamais entendu parler du RGPD, 46% en ont entendu parler mais ne savent pas vraiment de quoi il s’agit.
•    11% seulement de nos concitoyens déclarent connaitre avec précision leurs droits en matière de données personnelles 
Source : Rapport de synthèse du Baromètre 2022 des connaissances sur les données de santé et leur usage secondaire France Assos santé - Health data hub
 

En pratique, vous avez le droit de refuser que vos données ou celle de votre enfant âgé de moins de 18 ans soient intégrées, via l’outil de collecte thématique, à l’Entrepôt de l’AFM-Téléthon. 

Si vous êtes d’accord, vous avez ensuite le droit de : 

  • consulter vos données ou celles de votre enfant, 
  • les faire rectifier si elles sont inexactes,
  • faire effacer telle ou telle données en particulier,
  • vous opposer en général à ce que vos données demeurent dans l’Entrepôt ; elles seront alors toutes effacées (droit à l’oubli),
  • vous opposer à leur utilisation pour un ou plusieurs projets de recherche.

Pour exercer ces droits, trois possibilités : 

  • adressez-vous au médecin qui vous suit ou suit votre enfant mineur pour la maladie neuromusculaire, 
  • envoyer un courrier accompagné d’un justificatif de votre identité à la Direction juridique affaires scientifiques et médicales de l’AFM-Téléthon, par courrier postal (1 rue de l’Internationale, BP59 91002 Evry cedex) ou électronique (rgpd@afm-telethon.fr),
  • remplir le formulaire de contact.

Pour en savoir plus
Les droits pour maîtriser vos données personnelles (CNIL)
Données de santé, Mes droits (Health data hub) 
Note d'information des utilisateurs du portail de transparence