Scolariser son enfant

Publié le 29/01/2019

Une scolarité est possible pour chaque enfant. Prenez connaissance des démarches qui permettent d’évaluer et de mettre en place les moyens d’accompagnement pour scolariser son enfant dans les meilleures conditions.

Parcours de scolarisation

Tout enfant ayant un handicap ou un trouble invalidant de la santé doit être scolarisé dans l’école de son quartier, dit établissement de référence (comme le prévoit la loi du 11 février 2005, article 19).
Si les démarches d’entrée à l’école d’un enfant atteint d’une maladie neuromusculaire sont les mêmes que pour tout autre enfant, pour certains d’entre eux, la scolarisation nécessite d’instaurer un dispositif d’accompagnement qu’il faudra définir et organiser à l’avance, pour que tout soit prêt à la rentrée scolaire.

A lire aussi : Loi du 11 février 2005, promesses tenues ? 

Inscrire son enfant à l'école

L’inscription administrative s’effectue auprès de la mairie de votre domicile, dès le mois de janvier.
L’inscription dans l’école elle-même (l’établissement vous a été indiqué par votre mairie) s’effectue ensuite auprès du directeur de l’établissement scolaire de référence.

L’enfant a-t-il des besoins d’accompagnement particuliers ?

Lors de la rencontre avec le directeur de l’école, les spécificités de la situation de votre enfant doivent être évoquées. Il est utile de ne pas minimiser les difficultés s’il y en a, car cela permet de mettre en œuvre les solutions d'accompagnement qui rendront la scolarité possible tout en tenant compte de la réalité telle qu’elle est.

La demande relative au parcours de scolarisation auprès de la MDPH

Si l’enfant a besoin de moyens de compensation pour suivre sa scolarité, les parents sont informés de la nécessité de faire une demande relative au parcours de scolarisation auprès de la MDPH. Cette demande lance les démarches d’évaluation de besoins de l’enfant qui débouchera sur la proposition du cadre qu’est le projet personnalisé de scolarisation.

Une réflexion commune autour des besoins de l’enfant

Pour réfléchir à la meilleure façon d’accompagner l’enfant, le directeur de l’établissement réunit l’équipe éducative, composée des personnes portant la responsabilité éducative de l’enfant (enseignants, parents,…). L’enseignant référent handicap est associé à cette réflexion : les parents pourront le contacter pour toutes les questions concernant la scolarité de leur enfant.
Des propositions précises sont faites pour construire le PPS et alimenter le dossier déposé à la MDPH par les parents. Comme pour toutes les demandes auprès de la MDPH, le PPS doit être accepté par la Commission des droits et de l’autonomie (CDAPH) pour pouvoir être mis en application dès la rentrée scolaire.

A lire sur le sujet : L'article de VLM 202 sur l'aide humaine à l'école

Certains enfants n’ont pas besoin d’adaptation à la rentrée scolaire. Si des difficultés apparaissent en cours d’année, il est toujours possible à ce moment-là de faire une demande de moyens de compensation auprès de la MDPH.

Être accompagné dans ces démarches

Si vous avez besoin d’être accompagné pour ces premières démarches, n’hésitez pas à vous appuyer sur le Service régional AFM-Téléthon de votre région et/ou sur l’enseignant référent de votre secteur : ses coordonnées sont disponibles auprès du directeur de l'établissement de référence de votre enfant.

Plus d'informations : 

Cellule Aide Handicap Ecole. Plateforme d'écoute et d'aide du Ministère de l'éducation nationale. Contact : par téléphone n°Azur 0 800 730 123(du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00) ou via le Formulaire de contact

Site internet du Ministère de l'Education Nationale

Site internet de l'ONISEP

En vidéo : Une journée à l'école avec Nathan

Nathan, 11 ans, est atteint d'une maladie neuromusculaire. Plongez avec lui dans son quotidien et sa scolarité : une journée avec Nathan !

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement.
Pour accéder à ce contenu, vous devez modifier vos préférences et accepter au moins l'un des services suivants : ou
Modifier mes préférences

"A l'école, je suis très bien entouré. Je n'ai pas l'impression d'être différent." 

Aller plus loin

Scolarité et maladies neuromusculaires
Télécharger la version PDF (PDF - 1.21 Mo)