Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 09 69 36 37 47 (Appel non surtaxé)

DM1 : premiers résultats de l'essai MARINA de l'AOC 1001

Publié le
Vignette - Chercheur

Des résultats préliminaires encourageants ont été annoncés en décembre 2022 alors que le recrutement de l’essai est encore temporairement suspendu (depuis septembre 2022) pour raison de sécurité.

L’AOC 1001 est un candidat médicament à l’essai dans la maladie de Steinert (ou DM1) développé par le laboratoire Avidity Biosciences. Les autorités sanitaires européennes et américaine lui ont accordé le statut de médicament orphelin pour faciliter son développement clinique.

Un candidat médicament à base d’ARN.

L’AOC1001 a été créé pour se fixer spécifiquement à un ARN cible : l’ARN DMPK muté dont il entraine la destruction. On parle d’un petit ARN interférent.
Pour qu’il pénètre plus efficacement à l’intérieur des cellules musculaires, il est associé à un anticorps qui va se lier à un récepteur à la surface des cellules musculaires (le récepteur de la transferrine TfR1).

V_Helice_ADN_F5276504_S

L’essai MARINA en cours aux États-Unis depuis octobre 2021, évalue la tolérance de l’AOC 1001 chez 44 personnes atteintes de maladie de Steinert. Le recrutement de nouveaux participants a été interrompu en septembre 2022 par les autorités sanitaires américaines en raison de graves problèmes de santé chez un des participants traités avec la dose la plus élevée d'AOC 1001. Des investigations ont été entreprises pour en déterminer l'origine. L’essai et son extension se poursuivent pour les participants déjà inclus. Sa fin est prévue pour septembre 2023.

Des premiers résultats prometteurs dévoilés

La société Avidity Biosciences a annoncé par communiqué de presse une première analyse des effets 6 semaines après le traitement (une ou deux doses reçues selon les participants) sur les 38 premiers participants inclus.

- Chez tous les participants qui ont reçu l’AOC 1001, la diminution de DMPK observée au niveau du muscle (de 45% en moyenne) s’est traduite par une légère amélioration des anomalies de l’épissage caractéristiques de la DM1.
- De plus, quelques participants ont constaté une amélioration de leur myotonie au niveau des mains.
- Chez la majorité, les effets secondaires sont restés modérés. 

Ces résultats sont à affiner et confirmer à long terme. La société pharmaceutique et les autorités sanitaires évaluent la sécurité d’utilisation du produit pour pouvoir recommencer à inclure de nouveaux participants.

Source
Avidity Announces Positive AOC 1001 Phase 1/2 MARINA™ Data Demonstrating First-Ever Successful Targeted Delivery of RNA to Muscle - Revolutionary Advancement for the Field of RNA Therapeutics
Avidity Biosciences, Communiqué de presse du 14 décembre 2022. 

S'informer sur la maladie de Steinert