Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Maladies neuromusculaires : une forte préférence pour une consultation en cabinet plutôt qu'en télémédecine

Publié le 19/07/2022, mis à jour le
Consultation médecin patient

Une enquête nord-américaine révèle que la moitié de personnes atteintes de maladie neuromusculaire préfère les consultations en face à face.

La crise sanitaire liée à la COVID-19 a, de fait, augmenté l’usage de la télémédecine, antérieurement réservée plutôt aux régions où il y a peu de médecins (déserts médicaux). 
Cinq cent vingt personnes atteintes de maladie neuromusculaire (dont 42,9% de myasthénie, 21,5% de neuropathie, 18,1% de myopathie, 8,3% de maladie du motoneurone) ont répondu à une enquête téléphonique menée au Canada et aux États-Unis par 10 centres spécialisés sur leur préférence entre consultation au cabinet et consultation à distance (en visio ou par téléphone).

Même si ni l’aspect technique (94% sont à l’aise avec la technologie), ni l’aspect financier, ni la confidentialité (84% pensent que les consultations virtuelles le sont) entre en compte dans leur choix, la majorité des personnes interrogées préfère les consultations en face à face. Notamment 40% des personnes interrogées sont inquiètes du manque d’examen clinique physique et 20% du manque d’évaluation de leurs signes vitaux (pouls, fréquence respiratoire…).

Dans l’ensemble, les téléconsultations sont davantage vues comme un complément que comme un substitut des consultations en personne.

Source
Patient preference for virtual versus in-person visits in neuromuscular clinical practice.
Hafeez K, Kushlaf H, Al-Sultani H, et al.
Muscle Nerve. 2022 May 21.