Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Fibres musculaires

Les fibres musculaires, ou cellules musculaires, sont des cellules allongées qui ont la particularité d'être contractiles. C'est le principal constituant du tissu musculaire.

Différents types de fibres musculaires

Dans le muscle squelettique, il existe différents types de fibres musculaires dont l'aspect diffère à l'observation au microscope.

  • Les fibres de type I à contraction lente ou fibres rouges
    Elles sont nombreuses dans les muscles rouges. De petits diamètres et très vascularisées, ces fibres contiennent de nombreuses mitochondries et peu de glycogène. Peu fatigables, les fibres I sont surtout utilisées lors d'exercices peu puissants et prolongés (maintien de la posture).
  • Les fibres de type II à contraction rapide ou fibres blanches
    Elles sont localisées dans les muscles pâles. Elles sont de plus grand diamètre, pauvres en mitochondries, peu vascularisées, mais elles sont riches en glycogène. Ces fibres sont très fatigables, mais très puissantes, elles sont sollicitées lors des exercices brefs mais intenses.
  • La proportion de fibres lentes et de fibres rapides évolue en fonction de l'entraînement et du type d'exercice pratiqué. Les exercices prolongés et modérés (entraînement endurant) favorisent la présence de fibres de type I (fibres lentes), tandis que les exercices brefs (30 secondes à 2 minutes) et intenses  (entraînement en résistance) favorisent celle de fibres de type II (fibres rapides).

Lire sur le même sujet