Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 02/07/2020

DMD : la prévalence estimée de la maladie dans le monde

Une méta-analyse rapporte la prévalence mondiale de la myopathie de Duchenne mais conclut au manque d’études épidémiologiques de qualité dans cette maladie.

Les études épidémiologiques permettent notamment de déterminer la prévalence d’une maladie, c’est-à-dire le nombre de cas (nouveaux et anciens) de la maladie à un moment donné. Elles sont importantes pour aider à la prise de décision des autorités de santé. Dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), peu d’études épidémiologiques ont été menées jusqu’à présent et leur qualité n’a pas été évaluée.

C’est pourquoi une équipe italienne a effectué une revue systématique de tous les articles médico-scientifiques publiés jusqu’1er octobre 2019 portant sur l’épidémiologie de la DMD dans le monde. Elle a retenu une quarantaine d’études qui lui ont permis d’estimer la prévalence mondiale de la DMD, avec :
- une prévalence de 7,1 cas pour 100 000 hommes et de 2,8 cas pour 100 000 dans la population générale,
- une prévalence à la naissance de 19,8 pour 100 000 naissances masculines vivantes.
La majorité de ces études a été conduite en Europe. Aucune n’a été jugée comme étant de haute qualité. Elles étaient de qualité moyenne (80%) ou faible (20%).
Les auteurs soulignent le manque d’études de qualité sur ce sujet ainsi qu’une grande hétérogénéité des résultats obtenus dans les différentes publications,

Source
Global epidemiology of Duchenne muscular dystrophy: an updated systematic review and meta-analysis.
Crisafulli S, Sultana J, Fontana A, Salvo F, Messina S, Trifirò G.
Orphanet J Rare Dis. 2020 (Juin).15(1):141.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 09/08/2020
Filtrer par date