Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 14/10/2021

FSH : le losmapimod fait parler de lui à la WMS 2021

L’essai ReDUX4 du losmapimod dans la myopathie facio-scapulo-humérale se conclut sur un bilan plutôt positif, à confirmer et consolider sur une plus longue durée.

En comparaison du placebo, le losmapimod ralentirait la perte de force de certains muscles de l’épaule et de la cheville, voire améliorerait leur force, dans la myopathie facio-scapulo-humérale (FSH) après 11 mois de traitement.

Des effets sur la structure et la fonction des muscles

À ce terme, le candidat-médicament freinerait également de façon significative le remplacement des cellules musculaires par du tissu graisseux dans les muscles dits « intermédiaires » à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) réalisée au début de l’essai. Ils étaient alors déjà affectés par l’infiltration graisseuse, mais leur fonction n’était pas encore altérée. Le losmapimod entrainerait enfin, toujours en comparaison du placebo, une amélioration à la fois de la fonction musculaire (membres supérieurs), des résultats de tests chronométrés (Up and go) et de l’évaluation, par les malades eux-mêmes, de l’évolution de leur maladie.
En revanche, aucune différence significative entre le placebo et le losmapimod n’aurait été décelée sur l’expression dans le muscle des gènes régulés par DUX4. C’était pourtant le critère principal de l’essai clinique ReDUX4, mené dans plusieurs pays dont la France auprès de 80 adultes atteints de FSH de type 1.
Encore non publiés, ces résultats ont été communiqués lors du congrès annuel de la World Muscle Society, fin septembre 2021. Ils l’avaient également été quelques mois plus tôt lors du congrès annuel de la FSHD Society.

L’évaluation continue

À ce stade, le laboratoire Fulcrum Therapeutics qui développe le losmapimod dans la FSH envisage d’initier d’ici la fin de l’année 2021 des discussions avec les autorités de santé en charge des autorisations de mise sur le marché des médicaments, aux États-Unis notamment. Dans l’attente, la phase d’extension en ouvert de l’essai ReDUX4, où tous les participants prennent du losmapimod pendant une durée pouvant aller jusqu’à 5 ans, se poursuit.

Sources
A phase 2, randomized, double-blind, placebo-controlled, 48-Week study of the efficacy and safety of losmapimod in subjects with FSHD
Tawil R, Wagner K on behalf of the ReDUX4 Study Group
Neuromuscular Disorders 31 (2021) S48-S49

ReDUX4 Data
Events and Presentations
Fulcrum Therapeutics, juin 2021

Fulcrum therapeutics announces results from ReDUX4 trial with losmapimod in Facioscapulohumeral Muscular Dystrophy (FSHD) demonstrating slowed disease progression and improved function.
Fulcrum Therapeutics
Communiqué de presse du 24 juin 2021.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 21/10/2021
Filtrer par date