Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 12/05/2021

La vaccination contre la Covid-19 ouverte aux adolescents de 16 et 17 ans prioritaires

Les adolescents de 16 et 17 ans atteints d’une maladie à très haut risque ou proches d’une personne fortement immunodéprimée peuvent désormais se faire vacciner contre la Covid-19 avec le vaccin Pfizer.

Depuis le 6 mai 2021, la stratégie vaccinale s’élargit aux adolescents de 16 et 17 ans qui sont autorisés à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer en centre de vaccination, s’ils sont atteints d’une maladie à très haut risque de forme grave de Covid-19. Sont concernées les maladies neuromusculaires (neuropathie ou myopathie) associées à une insuffisance respiratoire (CVF < 70%) ou à une insuffisance cardiaque.

Par ailleurs, la Haute Autorité de Santé recommande de se faire vacciner le plus tôt possible à toute personne à partir de l’âge de 16 ans vivant sous le même toit qu’un adulte ou un enfant fortement immunodéprimé, c’est-à-dire notamment traité par un immunosuppresseur de type anti-CD20 (rituximab, Mabthera, Rixathon, Truxima) ou anti-métabolites (cellcept, myfortic, mycophénolate mofétil, imurel, azathioprine).

En l’état actuel des connaissances, les neuropédiatres de la filière Filnemus ne conseillent pas la vaccination contre la Covid-19 aux enfants de moins de 16 ans. Cette recommandation pourrait néanmoins évoluer avec la situation sanitaire. 

Pour rappel, les vaccins contre la Covid-19 ne sont pas, à l’heure actuelle, autorisés chez les moins de 16 ans pour le vaccin de Pfizer et chez les moins de 18 ans pour ceux de Moderna et d’AstraZeneca. A noter également que la Haute Autorité de Santé ne recommande pas la vaccination avec AstraZeneca aux moins de 55 ans

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la covid-19 et les maladies neuromusculaires, consultez nos questions / réponses.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 21/06/2021
Filtrer par date