Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Myopathie de Duchenne : des douleurs dans un peu moins de la moitié des cas

Publié le 26/07/2022
Vignette - Médecin et dossier médical

Si sa fréquence et sa localisation peuvent différer au cours du temps, la douleur peut être présente à tous les stades de la maladie de Duchenne et nécessite une prise en charge adaptée.

Une étude coréenne s’est intéressée à la douleur dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) en interrogeant 148 garçons, dont 62 étaient capables de marcher, 86 ne l’étaient plus (35 âgés de moins de 15 ans et 51 âgés de 15 ans ou plus).
Plus de la moitié (55%) des 148 garçons interrogés n’avait pas eu de douleurs dans les quatre semaines précédentes.
La proportion de garçons ayant présenté des douleurs n’était pas significativement différente entre ceux qui marchaient et ceux qui avaient perdu la marche, ou entre ceux qui présentaient une scoliose ou des rétractions musculo-tendineuses et les autres.
La douleur des mollets était la plus fréquente chez les garçons capables de marcher. Déclenchée ou aggravée par la marche, elle était soulagée par le repos et les massages.
Les garçons âgés de 15 ans et plus présentaient plus souvent des douleurs quotidiennes, essentiellement du bas du dos, des fesses, de la poitrine et du ventre. Celles-ci sont aggravées par la position assise et ont pu être soulagées par le changement de position. C’est dans ce groupe que la douleur avait le plus d’impact sur le « moral ».

Les douleurs dans la myopathie de Duchenne sont fréquentes à tous les âges et peuvent être soulagées par différents moyens : massage, repos, correction de la station assise, alternance posturale, voire antalgiques

Source
Pain characteristics among individuals with Duchenne muscular dystrophy according to their clinical stage.
Kim A, Park M, Shin HI. 
BMC Musculoskelet Disord. 2022 Jun 4;23(1):536.