Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 09 69 36 37 47 (Appel non surtaxé)

Myopathie de Duchenne : une nouvelle thérapie cellulaire prometteuse

Publié le , mis à jour le
V_Injection_AS233949974

Trois garçons atteints de DMD ont bénéficié d’une thérapie cellulaire innovante se basant sur des cellules chimériques exprimant la dystrophine, avec des résultats encourageants.

Après des résultats positifs rapportés chez des souris modèles de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) , une équipe polono-américaine en collaboration avec le laboratoire Dystrogen Therapeutics, a évalué pour la première fois chez l’homme, la sécurité et l’efficacité de la thérapie cellulaire DT-DEC01. Cette thérapie repose sur l’utilisation de cellules chimériques exprimant la dystrophine et créées à partir de la fusion de deux myoblastes (les cellules souches précurseurs des cellules musculaires), l’un provenant d’un donneur sain, et donc qui exprime la dystrophine, et l’autre de chaque patient atteint de DMD, qui sera traité ensuite par les cellules chimériques obtenues.

Une thérapie bien tolérée après près de deux ans

Trois garçons âgés entre six et quinze ans ont participé à cette étude (un seul d’entre eux ayant déjà perdu la marche). Ils ont reçu, une seule injection intra-osseuse du traitement DT-DEC01. Les résultats obtenus 21 mois après le traitement ont montré que cette thérapie est bien tolérée et qu’aucun effet indésirable n’a été observé.

Une amélioration fonctionnelle après un an de traitement

Un an après avoir reçu le traitement, les performances au test de 6 minutes de marche (6MWT)  des deux garçons en capacité de marcher se sont améliorées ainsi que les capacités fonctionnelles (évaluation fonctionnelle globale (NSAA)). 
Des tests supplémentaires tels que le test de PUL qui cible la mobilité des bras ont permis d’évaluer la force musculaire et la résistance à la fatigue. Les trois participants y ont enregistré de meilleurs scores après le traitement comparés à celles d’avant. Des effets positifs ont également été notés sur les fonctions cardiaque et respiratoire.

Quels avantages de la thérapie cellulaire ?

Cette thérapie présente l'intérêt de pouvoir s'appliquer quelle que soit l'anomalie génétique puisqu'elle ne cible pas de mutation particulière. Les profils génétiques des trois patients traités sont d'ailleurs différents. Enfin, l’administration d’aucun immunosuppresseur au patient traité n’est pas nécessaire, lors de l’injection de ces cellules chimériques, celles-ci ayant été mises au point avec ses propres cellules. 

D’autres résultats sont attendus après un suivi à long terme en cours chez un plus grand nombre de participants 

Sources
Dystrophin Expressing Chimeric (DEC) Cell Therapy for Duchenne Muscular Dystrophy: A First-in-Human Study with Minimum 6 Months Follow-up 
A. Heydemann , G. Bieganski , J. Wachowiak
Stem Cell Rev Rep. 2023 Mar 31

Safety and Efficacy of DT-DEC01 Therapy in Duchenne Muscular Dystrophy Patients: A 12 - Month Follow-Up Study After Systemic Intraosseous Administration
Siemionow M, Biegański G, Niezgoda A et al.
Stem Cell Rev Rep. 2023 Nov.

S'informer sur la dystrophie musculaire de Duchenne