Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

SMA : le Zolgensma est plus efficace en présymptomatique

Publié le 18/07/2022, mis à jour le
perfusion

Les résultats de l’essai SPR1NT montrent que traiter par le Zolgensma avant l’apparition des symptômes dans la SMA est plus efficace qu’après. De nouvelles preuves en faveur du dépistage néonatal de cette maladie.

De plus en plus d’études sur les trois médicaments autorisés (Zolgensma, Spinraza et Risdiplam) dans l’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1 (SMA) tendent à montrer que plus le traitement est commencé tôt, et en particulier avant l’apparition des symptômes, plus son efficacité est grande. C’est dans cet objectif qu’a été conduit l’essai SPR1NT chez des nourrissons qui ont reçu une injection unique du produit de thérapie génique Zolgensma dès leur 6 premières semaines de vie, soit avant l’apparition des symptômes de la maladie (en présymptomatique).

L’essai SPR1NT

Cet essai a concerné 29 nourrissons âgés de moins de 6 semaines et présentant deux copies du gène SMN2 (et donc susceptibles de développer une SMA de type I) pour une durée d’étude de 18 mois ou trois copies du gène SMN2 (et donc susceptibles de développer une SMA de type II) pour une durée d’étude de 24 mois. Cet essai international (qui n’a pas eu lieu en France) s’est déroulé en ouvert, c’est-à-dire qu’il n’y avait pas de groupe placebo, les résultats ayant été comparés à ceux de nourrissons atteints de SMA non traités et suivis dans le cadre d’une étude d’histoire naturelle.

Un développement moteur plus important qu’en post-symptomatique

Les résultats de cet essai ont été publiés séparément selon que les participants présentaient deux ou trois copies du gènes SMN2 dans la revue Nature Medecine. Dans les deux cas, le Zolgensma a été bien toléré et efficace : au terme du suivi, tous les nourrissons ont acquis un développement moteur plus important que les nourrissons atteints de SMA de type I ou de type II non traités ou traités après l’apparition des symptômes.

Zolgensma, présymptomatique, résultats, essai

D’où l’importance du dépistage néonatal

Ces résultats, ainsi que les résultats préliminaires de l’essai NURTURE qui évalue le Spinraza également en présymptomatique chez des nourrissons également âgés de moins de 6 semaines, confirment l’importance de démarrer ces traitements le plus tôt possible. Et pour cela, l’importance de la mise en place du dépistage néonatal afin de réaliser un diagnostic précoce de la maladie.
Plusieurs pays (Allemagne, États-Unis, Australie, Canada, Israël…) ont déjà déployé des programmes pilotes de dépistage néonatal de la SMA. En Belgique, un tel programme devrait devenir national en 2022.
En France, le projet DEPISMA, porté notamment par l’AFM-Téléthon, a débuté en juin 2022 dans la région Grand Est et Nouvelle-Aquitaine.

Sources
Onasemnogene abeparvovec for presymptomatic infants with two copies of SMN2 at risk for spinal muscular atrophy type 1: the Phase III SPR1NT trial. 
Strauss KA, Farrar MA, Muntoni F et al. 
Nat Med. 2022 Jun 17:1–9.

Onasemnogene abeparvovec for presymptomatic infants with three copies of SMN2 at risk for spinal muscular atrophy: the Phase III SPR1NT trial. 
Strauss KA, Farrar MA, Muntoni F et al.
Nat Med. 2022 Jun 17:1–8.

Voir l’essai sur Clinicaltrials.gov (en anglais) : NCT03505099

À lire sur le sujet

Avancées dans l’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1
Télécharger la version PDF (PDF - 1.47 Mo)